Accueil du site > Pages personnelles > Heyer Évelyne

HEYER Évelyne

Professeur au Muséum National d’histoire Naturelle en anthropologie génétique

par Heyer Évelyne - publié le , mis à jour le

HEYER Évelyne

Génétique des populations humaines. Asie Centrale. Afrique Centrale. Évolution humaine.

English

Évelyne Heyer en mission, quelques photos

Nous proposons régulièrement des stages de Master M1 et M2 ainsi que des sujets de thèses. Me contacter pour tout renseignement : heyer@mnhn.fr

Équipe de recherche

- génétique des populations humaines

Thèmes interdisciplinaires de recherche

- Adaptabilité et évolution
- Peuplement et migrations
- Problématique du genre
- Alimentation, nutrition et perception gustative

Les recherches développées dans l’équipe de génétique des populations humaines traitent de l’évolution de l’Homme à partir de données génétiques. Elles concernent des études de terrains en Asie Centrale et en Afrique Centrale pour retracer l’histoire des peuplements humains de ces régions du monde, évaluer l’importance de la sélection naturelle dans notre évolution et comprendre en quoi le fait d’être « un animal social » a pu jouer sur notre évolution biologique.

Au niveau des populations, les différences de langues, de religion.. tout autre marqueur d’appartenance à un groupe ethnique peuvent créer des barrières plus ou moins poreuses aux flux de gènes entre populations, augmentant ou diminuant la différenciation génétique entre populations. Nous avons pu montrer que ces barrières sont différentes selon le sexe des individus. Nous travaillons actuellement aux corrélations entre distances culturelles et génétiques.

De plus, lorsque des populations ont des modes de vie différents, le théâtre écologique des gènes peut changer suffisamment pour entrainer des adaptations locales à ces environnements différents. Nous avons choisi dans cette thématique d’aborder la question de l’adaptation à des alimentations différentes.

Au niveau individuel, nous avons pu démontrer qu’il existe dans certains cas une transmission des comportements démographiques aux sein des familles (comportement migratoire, de reproduction) qui induit une réduction d’effectif efficace et donc une accélération de la dérive et/ou le maintient à des fréquences relativement élevées de maladies génétiques.

Au niveau de notre espèce, dans l’équipe nous travaillons sur l’évolution des traits d’histoire de vie. En particulier, à partir de l’étude de la population du Québec ancien, nous avons pu montrer que les soins nécessaires au développement de l’enfant pendant un grand nombre d’années (altricialité) permettent d’expliquer la survie des femmes au delà de leur période reproductive.

Recherches actuelles

Diversité génétique et linguistiques des populations d’Asie Centrale

JPEG - 498.4 ko
Asie Centrale
Populations Sampled

Diversité génétique et linguistiques des populations d’Afrique Centrale

JPEG - 82.7 ko
Afrique Centrale
Populations sampled

Transmission des comportements démographiques

Mon intérêt principal de recherche est d’analyser et de comprendre comment les comportements socio-culturels et leur transmission ont un impact sur l’évolution génétique de notre espèce.

Publications récentes