Accueil du site > Ressources

Rainforest people’s ethnoecology

publié le , mis à jour le

The pluridisciplinary fieldwork carried out by our unit researchers in tropical environment enabled them to collect a very important and diverse documentation on the subject of rainforest people’s ethnoecology.

Thus, we have at our disposal some qualitative data (ethnographic descriptive records, vocabulary lists), quantitative data (nutritional and anthropo-biological data), iconographic data (photos and films), ecological data (herbariums, animal collection, climatological data) spatial data (activity maps, etc)

Ces données au cas par cas ont servi de base pour des publications scientifiques, individuelles ou collectives. Mais leur ampleur, leur caractère pluridisciplinaire qui couvre l’ensemble du domaine, la longue durée des collectes (s’étalant sur plus de 30 ans pour la plupart des terrains) ainsi que la cohérence géographique appellent un traitement spécifique qui rendra compte de l’intérêt scientifique inappréciable de cette documentation. L’organisation d’une base de données spatialisées permettra l’analyse comparative de sociétés vivant dans un gradient d’écosystèmes contigus (savane sèche, savane arborée et forêt équatoriale) de la même aire géographique. Un effort particulier est porté sur la constitution d’une base de photos soigneusement commentées et indexées sur les activités humaines en forêt tropicale, à partir des travaux des chercheurs comme dans les photothèques existantes (dont celle du Musée de l’Homme).

Deux activités spécifiques sont entreprises :

1. Ethnobiologie des Pygmées d’Afrique centrale

Nous disposons d’une importante documentation multimédia sur plusieurs populations pygmées d’Afrique. Ces documents comportent des collections d’objets ethnographiques, des échantillons ethnobiologiques, des photographies, des films et des vidéos, et des fichiers de documentations ; ils concernent les Aka de RCA, les Baka du Cameroun et les Mbuti du Congo démocratique.

La documentation Aka fait l’objet d’une série d’ouvrages collectifs, l’Encyclopédie des Pygmées Aka, dont nous élaborons une formule de publication multimédia.

2. Documentation sur les PFNL de Guyane (dans le cadre d’un contrat avec le MATE)

Le système d’information doit associer l’inventaire des espèces (noms scientifiques, référence des herbiers), les noms vernaculaires dans toutes les langues de Guyane, la documentation sur les usages et les techniques de transformation, le descriptif des objets fabriqués avec les produits (avec référence des collections) et l’iconographie sur les techniques et les objets. Nous mettons actuellement au point un système de fiches reliées proposant plusieurs entrées dans la base,

espèce <-> matière <-> objet.

La documentation est recueillie dans les centres de recherche (notamment à Paris : MNHN et Musée de l’Homme, et à Cayenne : centre IRD et Herbier de Guyane, Musée des Cultures Guyanaises) et sur le terrain pour ce qui concerne les techniques. Toutes les enquêtes de terrain comportent un volet iconographique (photographies et enregistrement vidéo des techniques dans leur ensemble, de l’espèce vivante à l’objet fini). Elle sera informatisée et centralisée dans un même logiciel, à l’aide d’une matrice unique. Pour les plantes, la liaison avec la base Sonnerat du Muséum et la base Aublet de l’herbier de Cayenne sera systématique.

Une activité spécifique de diffusion est entreprise localement dans le cadre d’ateliers scolaires. Cette forme de restitution des résultats de la recherche se base sur la récolte de récits et de mythes auprès des Anciens, accompagnées de dessins d’enfants réalisés dans les communautés.