Accueil du site > Manifestations > Séminaires & journées d’étude > Archives Séminaires & journées d’étude > IEC

Les Assises de l’IEC - programme 2010

publié le , mis à jour le

Les Assises de l'IEC - programme 2010

Les lundis 4, 11, 18, 25 octobre 2010, de 14h à 19h

FIAP Jean Monnet, 30 rue Cabanis, Paris XIVème (métro Saint-Jacques, RER B Denfert-Rochereau, autobus 21)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE EN LIGNE : http://www.emilieduchatelet.org

Si, dans les quarante dernières années, le mouvement des femmes a fait progresser l’égalité entre les sexes, le féminisme reste plus que jamais d’actualité en ce début de XXIe siècle. Les troisièmes Assises de l’Institut Émilie du Châtelet seront l’occasion d’identifier quelques-uns des domaines dans lesquels l’intervention féministe est requise, et les formes qu’elle peut prendre.

Si la question de l’égalité au travail se pose toujours, elle ne peut aujourd’hui se décliner sans intégrer la question de la précarité, de la mondialisation, et celle de l’imbrication des discriminations de classe, de « race » et de genre. Dans ce contexte, le droit est de plus en plus sollicité. Malgré tous les changements sociaux et les acquis du féminisme, le privé reste encore un lieu où s’enracinent bien des blocages. Pourtant de nouvelles formes de parentalité apparaissent. Des modèles de socialisation non sexistes peuvent-ils émerger ? Pendant les dernières décennies, une certaine institutionnalisation du féminisme s’est produite, qui a donné naissance à des structures plus ou moins pérennes et à des politiques d’égalité. Quel est le bilan de ce féminisme institutionnel ? Les institutions ont-elles infléchi l’action du féminisme militant ? Enfin, si le féminisme a mis en cause la domination du masculin dans la culture hégémonique, bien des domaines, à l’instar des arts et des sciences, restent profondément marqués par des présupposés androcentrés. Comment agissent les féministes dans le domaine culturel ?

Quatre après-midi de débats sont proposés, correspondant chacun à une de ces grandes questions. Les séances comprendront deux tables rondes, organisées autour de chercheur-e-s et de membres de la société civile et politique.

L’objectif est de permettre des échanges croisés avec le public et de faire surgir des propositions et des suggestions d’actions.

 

Lundi 4 octobre 2010 : travail mondialisé, inégalités et droit : les nouveaux contours de l’engagement féministe
Coordination : Jacqueline Laufer, Martin Clément, Thomas Lancelot, Catherine Louveau.

Lundi 11 octobre 2010 : vie privée, révolutions et résistances : le privé est-il toujours politique ?
Coordination : Anne-Claire Emo, Florence Rochefort, Nicole Savey, Anne-Marie Viossat.

Lundi 18 octobre 2010 : le féminisme est-il soluble dans l’institution ?
Coordination : Florence Rochefort, Mathieu Arbogast, Michel Bozon.

Lundi 25 octobre 2010 : féminismes, culture et contre-cultures ; « L’avenir de l’homme n’est plus ce qu’Elle était »
Coordination : Hélène Marquié, Évelyne Peyre , Joëlle Wiels, Nicole Savey.

 

Vous trouverez également le programme des Assises 2010 sur le site de l’IEC : http://www.mnhn.fr/iec