Accueil du site > Manifestations > Séminaires & journées d’étude > Archives Séminaires & journées d’étude > IEC

Novembre 2010 : Eliane VIENNOT

publié le , mis à jour le

Novembre 2010 : Eliane VIENNOT

Pour un dialogue interdisciplinaire au carrefour des sciences de la vie et des sciences humaines

Jeudi 25 novembre 2010, de 14h à 16h30, Salle de conférence du Bâtiment de Géologie (3ème étage), 43 rue Buffon, 75005 Paris :

Éliane Viennot, Professeure de Littérature de la Renaissance à l’Université Jean Monnet (Saint-Étienne), membre de l’Institut universitaire de France, spécialiste de l’histoire des femmes et du pouvoir.

« Le corps du pouvoir féminin au temps de la mise en place de la loi salique (XVe-XVIe siècles) »

À la fin du Moyen Âge, la radicale mise en cause de la capacité des femmes à succéder au trône, dans le pays le plus puissant d’Occident, la France, puis l’effort de théorisation accompli pour justifier cette exclusion (invention d’une loi immémoriale, élaboration d’un argumentaire vantant la supériorité du royaume des lys sur ceux qui « tombent en quenouille », réécriture de l’histoire, réactivation des discours sur la faiblesse, l’incapacité, la « mauvaiseté » des femmes…) ont entraîné divers types de contre-offensive de la part des femmes les plus concernées par ces attaques, et les plus capables d’y répondre. L’exposé s’intéressera particulièrement au travail symbolique effectué sur les représentations (iconographiques, littéraires, historiques) du corps féminin en posture de pouvoir.

 

Publications

- Éliane Viennot, La France, les femmes et le pouvoir. I. L’invention de la loi salique (Ve-XVIe siècles), Paris, Perrin, 2006. II. Les résistances de la société (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, Perrin, 2008.

- Éliane Viennot, « Les Amazones dans le débat sur la participation des femmes au pouvoir à la Renaissance », in G. Leduc (dir.), Réalité et représentations des Amazones, Paris, L’Harmattan, 2008.

- Éliane Viennot, « Diane parmi les figures du pouvoir féminin », in J.-R. Fanlo & D. Legrand (dir.), Le Mythe de Diane en France au XVIe siècle, Albineana, 14, déc. 2002.

 

Responsables du séminaire

Evelyne PEYRE (Chargée de recherche au CNRS, Éco-Anthropologie et Ethnobiologie).
Joëlle WIELS (Directrice de Recherche au CNRS, Immuno-généticienne, Institut Gustave Roussy).
Nicole MOSCONI (Professeure de Sciences de l’Éducation à l’Université Paris Ouest Nanterre).

Informations pratiques

- Contacts : peyre@mnhn.fr, wiels@igr.fr, nicole.mosconi@wanadoo.fr
- 01.40.79.53.63 ; iec@mnhn.fr

- Lieu et heure : Salle de conférence du Bâtiment de Géologie (3ème étage), 43 rue Buffon, 75005 Paris.
Métro Austerlitz, Jussieu, Censier-Daubenton
Bus 89, 91, 67, 47

- Prochaine séance

Vendredi 10 décembre 2010 : Raphaëlle LEGRAND, Professeure de Musicologie à l’Université Paris IV, responsable du CReHM (Centre de Recherche de l’Histoire des Musiciennes) à l’Université Paris IV : « Le genre à l’oeuvre dans l’opéra ». Jardin des Plantes, Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris.