Accueil du site > Manifestations > Séminaires & journées d’étude > Archives Séminaires & journées d’étude > IEC

Décembre 2010 : Conférence de Héléna Hirata

publié le , mis à jour le

Décembre 2010 : Conférence de Héléna Hirata

Samedi 11 décembre 2010, de 14h à 16h, Jardin des Plantes, Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire - 75005 Paris :

Héléna Hirata, directrice de recherche au CNRS (CRESPPA-GTM).

« Quarante ans de recherches sur les femmes, le sexe et le genre »

Ses recherches, menées dans le cadre de l’équipe Genre, Travail, Mobilités, portent notamment sur la division sexuelle du travail professionnel et domestique, ainsi que sur le genre dans la mondialisation. Elle s’intéresse aussi à l’organisation du travail et les politiques de gestion de la main-d’oeuvre dans les firmes multinationales ou encore au chômage en France, au Brésil et au Japon. Née au Japon, elle a grandi et vécu au Brésil, avant d’obtenir l’asile politique en France en 1970. Elle a alors entrepris un doctorat de sociologie avant d’intégrer le CNRS. Elle a été à l’origine, avec Danièle Kergoat et d’autres, de la création, en 1983, du GEDISST (aujourd’hui GTM), premier laboratoire au CNRS (et jusqu’à aujourd’hui le seul) à avoir comme domaine de recherche central les rapports sociaux de sexe/genre, laboratoire qu’elle a dirigé à plusieurs reprises. Elle est membre du comité directeur du GDR-E MAGE (Groupement de recherche européen Marché du Travail et Genre), membre du comité scientifique du recensement national des recherches sur le genre et les femmes de la Mission pour la place des femmes au CNRS, membre du Collectif national des Droits des Femmes.

Publications

- Héléna Hirata, Nova divisao sexual do trabalho ? Um olhar voltado para a empresa e a sociedade (2002,non traduit en français).

- Héléna Hirata, « Les paradigmes sociologiques à l’épreuve des catégories de sexe : quel renouvellement de l’épistémologie du travail ? », avec Danièle Kergoat (dans Les Ressorts de la mondialisation au travail, 2005).

Elle a codirigé le Dictionnaire critique du féminisme (avec F. Laborie, H. Le Doaré, D. Senotier, 2000), Travail et genre. Regards croisés France-Europe-Amérique latine (avec M.R. Lombardi et M. Maruani, 2008), Le Sexe de la mondialisation (avec B. Labari, J. Falqeut, N. Le Feuvre, D. Kergoat, F. Sow, M. Spensky, 2010).

 

Informations pratiques

- Contact : Institut Émilie du Châtelet

- Lieu et heure : Jardin des Plantes, Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris (Métro : Jussieu, Place Monge ; Bus : 67 et 89 (arrêt : Buffon-Mosquée), 47 (arrêt : Monge).

- Entrée libre dans la limite des places disponibles

- Programme complet sur www.mnhn.fr/iec

 

- Prochaines séances :

- 15 janvier : Agnès Fine, historienne et anthropologue, directrice d’études à l’EHESS, spécialiste de la parenté dans les sociétés européennes, cofondatrice de la revue Clio, Histoire, Femmes et Sociétés. (Lieu à déterminer).

- 5 février : Christine Fauré, politologue du droit, directrice de recherche au CNRS. Elle a dirigé l’Encyclopédie politique et historique des femmes, dont une édition augmentée vient de paraître (Les Belles-Lettres, 2010).