Accueil du site > Pages personnelles > Revelin Florence

REVELIN Florence

MNHN, Musée de l’Homme, 17 Place du Trocadéro

publié le , mis à jour le

REVELIN Florence

Statut : Ingénieure de recherche contractuelle
Contact : revelin[@]mnhn.fr / +33 (0)1 73 78 28 06
Site : Musée de l’Homme, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN)
Adresse : 17 place du Trocadéro (bureau 409 About), 75016 PARIS

 

Équipe de recherche
- Ethnoécologie et savoirs locaux


Thèmes interdisciplinaires de recherche
- Conservation du patrimoine naturel et culturel
- Aires protégées et sites du Patrimoine mondial
- Paysages culturels
- Heritage Studies, anthropologie du patrimoine
- Tourisme de nature et de montagne
- Tourism Studies
- Humanités numériques


Florence Revelin a intégré l’UMR Éco-anthropologie et ethnobiologie en 2009, dans le cadre de sa recherche doctorale sur les relations entre tourisme et conservation du patrimoine naturel et culturel, encadrée par Marie Roué. L’inscription d’un site sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco sur la base de critères mixtes combine des objectifs de conservation et de valorisation de systèmes naturels et culturels, susceptibles de transformer le rapport au lieu ou le lieu patrimonialisé lui-même. Prenant appui sur une démarche ethnographique, sa thèse aborde ces dynamiques à travers le prisme du tourisme, par l’étude comparative de deux sites européens en régions de montagnes inscrits sur la Liste du Patrimoine mondial : Laponia (au nord de la Suède), territoire ancestral des Samis qui vivent de l’élevage transhumant des rennes, et Pyrénées-Mont Perdu (site transfrontalier entre la France et l’Espagne), façonné par l’agro-pastoralisme ovin et bovin. Contribuant à une analyse critique de la dichotomie nature/culture dans les approches occidentales du patrimoine, elle approfondit à partir de 2014 les questions de la gouvernance et de la mise en scène du patrimoine naturel et culturel à travers l’étude d’un projet de naturum (centre de visite) associé au site Laponia en Suède, dans le cadre d’un post-doctorat dans le département d’études scandinaves de l’Université Paris IV-Sorbonne. Elle complète son approche des liens entre ethnologie et muséographie en participant en 2015 à la conception et la coordination scientifique du troisième volet de la nouvelle exposition permanente du Musée de l’Homme. En charge du portrait sur le mode de vie contemporain des éleveurs de rennes Samis, elle coordonne la collecte des objets, en lien avec les acteurs sur le terrain. En parallèle, elle développe des activités d’expertise sur la réception par le public des contenus muséographiques d’une exposition de la Grande galerie de l’évolution du MNHN, et dans le domaine de l’anthropologie de l’environnement, dans le cadre d’un partenariat avec l’UICN France.

Depuis 2016, Florence Revelin développe des enseignements sur le thème de l’approche anthropologique des paysages culturels et de la gestion du patrimoine dans le cadre du Master européen DYCLAM (Dynamiques des paysages culturels et gestion du patrimoine) Erasmus + pour lequel elle est coordinatrice pédagogique et chargée de la coopération internationale pour le MNHN. Elle coordonne en particulier avec Richard Dumez les enquêtes ethnographiques collectives menées chaque année autour d’une problématique patrimoniale sur un nouveau terrain de recherche (2016 : Causses et Cévennes, 2017 : Climats du Vignoble de bourgogne, 2017 : sites funéraires et mémoriels de la première guerre mondiale).

Elle participe également depuis 2017 au programme de recherche Parchemins sur l’Agriculture littorale en Bretagne, en tant qu’ingénieure de recherche contractuelle à l’INRA. Elle est en charge de la gestion coordonnée et du partage des données qualitatives produites sur 5 sites d’étude en Bretagne. Elle participe au développement du système d’information du programme et développe de nouvelles questions de recherche dans le champ des humanités numériques.


Mots clés :
Tourisme, Patrimoine mondial de l’Unesco, paysages naturels et culturels, aires protégées, agro-pastoralisme, Samis, processus de patrimonialisation, étude comparative, élevage, montagne, littoral, gouvernance, données qualitatives


Principaux terrains de recherche :
Laponie suédoise (Laponia), Pyrénées (Pyrénées-Mont Perdu), Bretagne


Participation aux projets :
- Paysages culturels et naturels, changements et conservation (dans le cadre du programme « Paysages et développement durable » – PDD1 du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie), 2005-2011.
- Nalavi : La nature comme laboratoire, la nature comme vision du monde. L’écologie nordique, un modèle au croisement des savoirs, savoir-faire et savoirs être (dans le cadre du programme Convergence « Société et environnements : savoirs et enjeux » de la ComUE Sorbonne-Universités), 2014-2015.
- Dyclam : Dynamiques des paysages culturels et gestion du patrimoine (dans le cadre du programme européen Erasmus+) 2016-2019.
- Parchemins : Paroles et chemins de l’agriculture littorale (dans le cadre du programme « Les futurs du littoral et de la mer » de la Fondation de France), 2017-2020.



Publications :

- Revelin F., 2018. « Sacredness in Laponia mixed World Heritage Site », in Journal of World Heritage Studies, special issue 2018, (in review)

- Revelin F., 2016. « Tourisme, nature, culture - Tourisme et sites mixtes du Patrimoine mondial. Contribution de l’approche anthropologique ». In Irving de Azevedo M. & Calabre L. (Dirs.), Seminário Internacional Turismo, Natureza e Cultura : Diálogos Interdisciplinares e Políticas Públicas, Casa de Rui Barbosa, pp 29-34. (Actes de colloque)

- Revelin F., 2015. « Le naturum de Laponia : cultiver un nouveau regard sur la nature et sa conservation ». In Gadelii K. & Roué M. (dirs.) : Un autre Nord : paysages, territoires et écologie du pays same, revue Nordiques n°30, pp 59-76.

- Revelin F., 2013. Montagnes à vivre, à voir et à préserver : dynamiques du tourisme et sites européens du Patrimoine mondial (Laponia et Pyrénées-Mont Perdu), MNHN, 458p. (Thèse)

- Revelin F., 2013. « Ecotourism and Extraction in Saami Lands. Contradictions and continuities ». In Büscher B. & Davidov V., The Ecotourism-Extraction Nexus : Political Economies and Rural Realities of (un)Comfortable Bedfellows, Routledge, pp. 193-214. (Chapitre d’ouvrage collectif)

- Revelin F. & Roué M. 2012. « Le site Laponia au nord de la Suède. Regards croisés des touristes et des résidents ». In Bourdeau L., Gravari-Barbas M., Robinson M., Tourisme et Patrimoine mondial. Québec, PUL, pp. 85-106. (Chapitre d’ouvrage collectif)

- Revelin F., 2011. « Une approche ethnoécologique pour étudier le rapport sensible des touristes à un espace naturel : quelles adaptations méthodologiques ? ». In IREST, Le tourisme - concepts et méthodes à la croisée des disciplines, pp. 550-565. (Actes de colloque à comité de lecture)

- Roué M., Dumez R., Gramond D., Revelin F., Delavigne A.E., Badan X., Battesti V., Druguet A., Gratecap J.B., Lemonnier S., 2011 : Paysages naturels et culturels : changements et conservation, 185 p. (Rapport)


Autres activités

- 09-10/2017 : Participation à l’atelier de renforcement des capacités co-organisé par l’Université de Tsukuba (Japon), IUCN, ICCROM et ICOMOS dans le cadre de la Chaire UNESCO sur les liens Nature-Culture dans la conservation du Patrimoine. Séminaire intensif (Université de Tsukuba) et travaux de terrain dans le bien en série "Sites sacrés et chemins de pèlerinage des monts Kii", préfectures de Nara, Mie, et Wakayama.

- 02/2017 : Co-organisatrice avec Alix Levain du module d’école doctorale Les sciences sociales au Muséum : problématiques, pratiques et ressources pour réussir sa thèse. (ED 227 – « Sciences de la Nature et de l’Homme »)

- Depuis 2015 : membre du groupe de travail Patrimoine mondial de l’UICN France

- De 2015 à 2017 : Création et animation d’un atelier scientifique « Terrains et Théories en anthropologie » s’adressant aux doctorants et post-doctorants SHS du Musée de l’Homme et plus largement du MNHN.

- Depuis 2013 : Interventions dans les enseignements du Master EDTS (Environnement : dynamiques des territoires et sociétés) du MNHN, et du Master HCP (Histoire, civilisations, Patrimoine) de l’Université Jean Monnet à Saint-Etienne.

- 02-03/2012 : Invitée à ETOUR, département de Sciences du tourisme à l’Université d’Östersund, Suède.

- 06/2010 : École d’été franco-suédoise sur le changement climatique, Abisko, Suède (en partenariat avec l’IPEV, l’ambassade de France en Suède et le Swedish Polar Research secretariat)