Accueil du site > Manifestations > Séminaires & journées d’étude > Archives Séminaires & journées d’étude > IEC

Janvier 2011 : conférence d’Agnès Fine

publié le , mis à jour le

Janvier 2011 : conférence d'Agnès Fine

Samedi 15 janvier 2011, de 14h à 16h, Université Paris Diderot-Paris 7, Bâtiment Buffon, Amphi, rez-de-chaussée bas, 4 rue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé - 75013 Paris :

Agnès Fine, Historienne et anthropologue, spécialiste de la parenté et du genre dans les sociétés européennes. Elle est directrice d’études au Centre d’anthropologie (LISST) de l’EHESS, à Toulouse.

« Quarante ans de recherches sur les femmes, le sexe et le genre »

En 1973, elle commence ses recherches sur l’histoire des femmes et des familles rurales pyrénéennes, réalisant de nombreuses enquêtes orales auprès de femmes âgées. En 1979, elle participe à la création du GRIEF (Groupe de recherche interdisciplinaire et d’études des femmes) à l’Université de Toulouse-Le Mirail. Son doctorat d’État soutenu en 1992 a été publié sous le titre Parrain, Marraine. La parenté spirituelle en Europe (1994). Directrice d’études à l’EHESS depuis 2001, ses recherches portent sur le lien entre genre et transformations contemporaines de la famille : filiation, adoption, pluriparentalités, homoparentalité, révolution du nom, ainsi que sur la construction sociale des sexes dans l’enfance et l’adolescence. Co-fondatrice et membre du comité de rédaction de la revue CLIO, Histoire, femmes et sociétés, elle dirige également la collection « Le Temps du Genre » aux Presses Universitaires du Mirail avec Michelle Zancarini-Fournel.

Son œuvre décline séparément et conjointement l’histoire et l’anthropologie sociale. De nombreux ouvrages et directions d’ouvrages sont issus de cette double approche, notamment dans la revue CLIO où elle a dirigé et co-dirigé : Femmes et religions (1995), Femmes du Maghreb (1999), Parler, chanter, lire, écrire (2000), Utopies sexuelles (2005), Musiciennes (2007). Elle a publié chez divers éditeurs : Adoptions, Ethnologie des parents choisis (1998), A chacun sa famille ? Approche pluridisciplinaire, 2 tomes (1998), Parents de sang, parents adoptifs, Approches juridiques et anthropologiques de l’adoption (2000), États civils en questions. Papiers, identités, sentiment de soi (2008), Histoire et anthropologie de la parenté. Autour de Paul Lacombe (1834-1919) (à paraître en 2011).

Les titres cités et ceux des contributions qu’Agnès Fine apporte régulièrement à la recherche collective soulignent l’importance pour les études féministes de sa réflexion sur les femmes et le genre ainsi que sur la parenté en Occident.

 

Informations pratiques

- Contact : iec@mnhn.fr

- Lieu : Université Paris Diderot-Paris 7, Bâtiment Buffon, Amphi, rez-de-chaussée bas, 4 rue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé - 75013 Paris.

Métro et RER : Bibliothèque F. Mitterrand ; Bus : 62, 64, 89 et 325.

- Entrée libre dans la limite des places disponibles

- Programme complet sur www.mnhn.fr/iec

 

- Prochaine séance :

5 février : Christine Fauré, politologue du droit, directrice de recherche au CNRS. Lieu : Jardin des Plantes.