Accueil du site > Pages personnelles > Narat Victor

NARAT Victor

publié le , mis à jour le

Thèmes interdisciplinaires de recherche

Interactions primates-humains-habitats, écologie, parasitologie, ethnoécologie, conservation

Intitulé de thèse

Résilience des bonobos (Pan paniscus) à la fragmentation de l’habitat forestier en République Démocratique du Congo. Etude transdisciplinaire en écologie et ethnologie.

Directeurs de thèse : Bruno Simmen, en co-direction avec Sabrina Krief et Richard Dumez
École doctorale : « Sciences de la Nature et de l’Homme », ED 227

Post-scriptum :

Mes recherches portent sur les interactions bonobos-habitats-humains à travers une approche interdisciplinaire (primatologie/écologie, ethnoécologie, parasitologie et conservation). Les objectifs sont de comprendre comment interagissent les bonobos, l’habitat et les populations locales. Le site d’étude est original puisqu’il se situe à l’extrême sud ouest de l’aire de répartition des bonobos (endémique de République Démocratique du Congo) dans une aire de conservation communautaire initiée par l’ONG Mbou-Mon-Tour, non incluse dans les espaces protégées du pays. De plus, cette zone est la plus proche de Kinshasa (300km) où l’on peut observer des bonobos en milieu naturel. Ce milieu est composé d’une mosaïque forêt-savane, habitat rare sur l’aire de répartition des bonobos. Enfin, localement, les populations respectent un interdit alimentaire sur les bonobos qui est considéré comme une espèce quasi-humaine.

JPEG - 183.7 ko
Un mâle bonobo de la communauté de Manzano.