Accueil du site > Pages personnelles > Bérard Laurence

BÉRARD Laurence

MNHN, Musée de l’Homme, 17 Place du Trocadéro

publié le , mis à jour le

Statut : Chercheur, CNRS

Contact : laurence.berard@ethno-terroirs.cnrs.fr

Équipe de recherche
Anthropologie et politiques de la nature

Chargée de recherche au CNRS
Co-responsable avec Elise Demeulenaere de l’équipe de recherche « Anthropologie et politiques de la nature ».
Responsable de l’antenne de recherche et de documentation « Ressources es terroirs - cultures, usages, sociétés »de l’UMR, située sur le technopole Alimentec à Bourg-en-Bresse

Site web : www.ethno-terroirs.cnrs.fr


Thème de recherche

Les recherches de Laurence Bérard portent sur l’identification, la protection et la valorisation des productions agricoles et alimentaires d’origine. L’accent est porté sur les savoirs, les pratiques et les représentations mis en œuvre dans l’élaboration, la conservation, l’utilisation de ces ressources. Le contenu de la relation qu’elles entretiennent aux lieux, le statut des savoirs locaux, la question de la tradition et du patrimoine, les liens entre productions localisées et biodiversité forment les principaux axes de recherche. Ces réflexions sont mises en perspective avec les démarches de réglementation concernant la protection de l’indication géographique de ces productions et les procédures de normalisation générées par la globalisation auxquelles elles sont confrontées.


Thèmes de recherche actuels ou récents

Productions localisées, indications géographiques et biodiversité en France et dans les pays du Sud
Bien que l’objectif central reste la protection d’un nom géographique, la question se pose de savoir si les indications géographiques offrent la possibilité d’établir des passerelles entre biodiversité et protection,
http://www.ethno-terroirs.cnrs.fr/I...
http://www.ethno-terroirs.cnrs.fr/I...

Une lecture anthropologique des lieux
Les productions agricoles et alimentaires contribuent à donner du sens aux lieux. Il importe de comprendre la nature des liens tissés, de mieux en identifier les nuances et les degrés dans un contexte de protection généralisée des productions d’origine
http://www.ethno-terroirs.cnrs.fr/I...

Globalisation et normalisation : effets sur les productions localisées
La globalisation génère une circulation généralisée des biens qui repose sur une normalisation de plus en plus complexe et coûteuse, très peu adaptée aux productions agricoles et alimentaires d’origine mais à laquelle elles doivent se plier. Les normes d’hygiène, les procédures de contrôle, les effets sur la culture technique locale et plus largement sur la biodiversité culturelle sont plus particulièrement explorés.
http://www.ethno-terroirs.cnrs.fr/I...
http://www.ethno-terroirs.cnrs.fr/I...

Identification, protection et valorisation des productions d’origine : un travail de fond
Il importe de continuer de repérer sur le terrain et de décrire ces productions agricoles et alimentaires qui font partie de la culture alimentaire locale et sont très peu connues pour un certain nombre d’entre elles. Participation à l’inventaire du patrimoine culinaire de la France : région Centre publiée en 2012.


Publications récentes

Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire Bérard L., 2012 – "Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire" – In Cl. Delfosse, X. Guiomar, J. Pluvinage, J-F Ayats, (coord.), Alimentation et territoires. Revue POUR, n° 215-216. Paris, Groupe de recherche pour l’éducation et la prospective (GREP), pp. 227-232.

Post-scriptum :

Bibliographie de Laurence Bérard