Accueil du site > Équipes de recherche > Anthropologie évolutive

Anthropologie évolutive

Responsables : Austerlitz Frédéric, Heyer Evelyne

par Austerlitz Frédéric , Heyer Évelyne - publié le , mis à jour le

Nous avons développé de nombreuses données de génomiques des populations en Asie Centrale et Afrique Centrale, terrains étudiés de longue date par l’équipe. Nos recherches nous ont ainsi permis de mieux connaître l’histoire du peuplement de ces régions. Nous y avons aussi montré l’impact de la sélection naturelle, et étudié l’évolution des populations en relation avec des traits culturels. De plus, de nouveaux terrains nous ont permis de développer les mêmes thèmes dans d’autres zones géographiques : Cap Vert, Asie du Sud-Est, Espagne, Amérique, Sud-Caucase. Parallèlement notre équipe a mené des avancées sur des questions plus générales : la sélection sexe-spécifique, l’inférence de la démographie des populations humaines à partir du polymorphisme génétique haut-débit, l’évolution des traits d’histoire de vie, l’évolution du dimorphisme sexuel, le développement méthodologique en morphométrie.

L’équipe s’est aussi investie dans la question de l’évolution des traits culturels, que ce soit la musique, les langues et aussi les interactions de ces traits (notamment les langues) avec la diversité génétique et les dynamiques démographiques. Nous nous intéressons aussi dans ce cadre à l’étude des migrations récentes des populations à partir des patronymes. Nous étudions par ailleurs aussi l’interaction entre pratiques culturelles et diversité morphologique, ainsi que la question de l’impact de ces pratiques culturelles sur le dimorphisme sexuel de stature.

L’équipe a étudié aussi le boom des naissances gémellaires dans les pays développés en quantifiant les rôles des deux principaux facteurs qui en sont à l’origine, le retard des maternités et la diffusion de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Nous avons par ailleurs participé à la mise au jour d’un site à homininés vieux de 70 000 ans au Nord-Est du Laos et au développement d’une méthode automatisée de reconstruction faciale pour l’anthropologie et la médecine légale. Des développements méthodologiques en ADN ancien ont aussi permis de révéler le potentiel de la collection d’Anthropologie du Musée de l’Homme et des collections de recherche réunies par des chercheurs du Musée de l’Homme pour les études paléogénétiques.

Membres

Chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche
Austerlitz Frédéric
Bon Céline
Chaix Raphaëlle
Chambon Philippe
Elalouf Jean-Marc
Endicott Philipp
Friess Martin
Heyer Evelyne
Kergoat Marie-Claude
Laurent Romain
Manni Franz
Pavard Samuel
Pison Gilles
Rovillé Sausse Françoise
Segurel Laure
Sellier Pascal
Thomas Aline
Toupance Bruno
Touraille Priscille
Verdu Paul

ITA
Chimenes Amélie
Dessarps-Freichey Françoise
Lafosse Sophie
Utgé-Buil José

Post-doctorants
Dandine Claire
Fortes-Lima César
Gineau Laure
Lokmer Ana

Doctorants
Alard Bérénice
Coste Christophe
Ly Goki
Marchi Nina
Thouzeau Valentin

Attachés honoraires/Emérites
Chichlo Boris
Darlu Pierre (ém.)
Demoulin Françoise
Dupaigne Bernard
Monneuse Marie-Odile
Pasquet Patrick
Peyre Evelyne

Associés
Demeter Fabrice
Froment Alain
Galland Manon
Said-Mohamed Rihlat

Anciens doctorants / Anciens post-doctorants :