Accueil du site > Pages personnelles > Manceron Vanessa

Manceron Vanessa RSS des ActualitésRSS des Actualités

Liste des publications

PUBLICATIONS

• Ouvrages

2005, Manceron V., Une terre en partage. Liens et rivalités dans une société rurale, Paris, Maison des Sciences de l’Homme, Collection Ethnologie de la France, 258 p.

1993, Bouchet C. & Manceron V., Saint-Mammès, terre de mariniers : approche ethnologique d’une population et d’un territoire, Fabienne Wateau (s.d), Editions du Musée Départemental des Pays de Seine-et-Marne, Cahier n°1, Damarys-les-Lys, 60 p.

• Édition Numéro spécial de revue

2013, Responsable scientifique et éditoriale, avec Marie Roué, du numéro spécial : « L’imaginaire écologique », Terrain, 60, 167 p. 2009, Responsable scientifique et éditoriale, avec Marie Roué, du numéro spécial : « Les animaux de la discorde », Ethnologie Française, XXXIX, 1, 182 p.

• Chapitres d’ouvrages

2012 Manceron V., « Les vivants outragés : usages militants des corps et perceptions des animaux d’élevage chez les défenseurs de la cause animale en France », in F. Keck & N. Vialles (ed) Les hommes malades des animaux, Cahiers d’Anthropologie Sociale, Ed. de L’Herne, pp. 57-78.

2011, Keck F. & Manceron V., « En suivant le virus de la grippe aviaire de Hong Kong à la Dombes », in Humains, non humains. Comment repeupler les sciences sociales, Paris, La Découverte, pp. 65-74.

2010, Manceron V. & Segalen M., « Kinship networks in the Liberté, Nanterre : between affection and duty », in Family, Kinship and State In Contemporary Europe. Vol. 2. The View from Below : Nineteen Localities, pp. 173-190.

2010, Manceron V., « De l’ethnographie à l’écriture : usages et mésusages du récit de vie », in D’Agostino G., Kilani M., Montes S. (eds.), Histoires de vie, témoignages, autobiographies de terrain. Formes d’énonciation et de textualisation, Zurich, Lit Verlag, pp.157-168.

• Articles ; Revues avec Comité de lecture

2013, Manceron V., « Monitoring and Recording. Between two Forms of Surveillance », LIMN, n° 3, « Sentinel Devices », pp. 25-27.

2013, Manceron V. & Roué M., « L’imaginaire écologique », Terrain, 60, pp. 4-19.

2012, Manceron V. & Segalen M., « Entre solidarité résidentielle, sentiments et soutiens publics : les relations de parenté dans le Liberté à Nanterre », Ethnologie Française, XLII, 1, pp. 23-36.

2009, Manceron V. & Roué M., « Les animaux de la discorde », Ethnologie Française, XXXIX, 1, pp. 5-10.

2009, Manceron V., « Grippe aviaire et disputes contagieuses. La Dombes dans la tourmente », Ethnologie Française, XXXIX, 1, pp. 57-68.

2008, Manceron V., « Les oiseaux de l’infortune et la géographie sanitaire. La Dombes et la grippe aviaire », Terrain, n° 51, septembre, pp. 161-173.

2006, Manceron V., « Le pays de Dombes et ses mises en image : jeu sur les frontières et quête de reconnaissance », Ruralia, n° 18-19, pp. 211-231.

2006, Manceron V., « Discordes territoriales : les logiques rivales de la gestion de l’eau dans une région d’étangs française », Géographie, Economie, Société, vol 8 (3), juillet-sept, pp. 319-327.

2005, Manceron V., « Être maître de l’étang. Histoire d’une appropriation de l’eau au XIXe siècle en Dombes », Etudes Rurales, juil-déc, 175-176, pp. 109-128.

2004, Manceron V., « Thèse ruraliste : La carpe, l’épi et le canard. Une société sous tensions entre terres et eaux (La Dombes) », Ruralia, n° 14, pp. 173-201.

2004, Manceron V., « Le temps des amis. Les modes d’interaction quand on a vingt ans à Paris », Ateliers, n° 28, pp. 149-180.

2002, Manceron V., Lelong B., Smoreda Z., « La naissance du premier enfant. Hiérarchisation des relations sociales et modes de communication », Réseaux, n° 115, pp. 92-120.

1997, Manceron V., « Tous en ligne ! - Usages sociaux du téléphone et modes d’interaction au sein d’un groupe de jeunes parisiens », Réseaux, 82-83, « Usages de la téléphonie », mars-juin, pp. 205-218. [« Get connected ! Social uses of the telephone and modes of interaction in a peer group of young Parisians », Réseaux. The french journal of communication, vol 5, n° 2, pp. 229-240.]

1996, Manceron V., « Etre chez soi, être entre soi. La question du territoire chez les mariniers berrichons », Ethnologie française, XXVI, 3, Mélanges, pp. 406-417.

• Actes de colloque ou de conférence

2014 (à paraître), Manceron V., « Les constructions sociales du danger : quelques usages de la notion de risque et d’infortune en sciences sociales », in S. Lagrée (ed) Perception et gestion des risques. Approches méthodologiques appliquées au développement, collection Conférences & Séminaires, n° 9, Editions AFD-ÉFEO et Tri Thuc (Vietnam).

2010, Manceron V. & Micoud A., « Biodiversité(s) : pluralité de perceptions, savoirs et pratiques au sein du Comité d’Orientation Stratégique de la FRB », in Biodiversité : Paroles d’acteurs, Paris, Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, pp. 355-367.

2010, Manceron V., « Les habitants de la Dombes face à la grippe aviaire : Points de vue sur le dispositif sanitaire », Epidémiologie et santé animale, 58, pp. 11-16.

2007, Manceron V., « La cohabitation des usages agraires et cynégétiques de l’eau, ou l’émergence de rapports antagonistes au milieu », Aestuaria, n° 9, pp. 503-506.

2004, Manceron V., « La mise en valeur agro-piscicole de l’étang en Dombes. Hiérarchie, complémentarité et dépendance entre gens de l’épi et gens de la carpe », in Les étangs : Espace de production hier et aujourd’hui, Paris, Groupe d’Histoire des Zones humides, Collection Journée d’étude, pp. 9-15.

• Compte-rendu de lecture

2014, Compte-rendu de l’ouvrage dirigé par Bernadette Lizet et Jacqueline Millet (Animal certifié conforme. Déchiffrer nos relations avec le vivant. 2012. Paris. Editions Dunod. 265 p.), Ethnologie Française, XLIV, 3, pp. 556-559.

2013, Compte rendu de l’ouvrage de Jocelyne Porcher (Vivre avec les animaux. Une utopie pour le XXIe siècle. 2011. Paris. La découverte. 168 p.), Nature Sciences Sociétés, Vol 21, n° 3, pp. 333-335.

2013, Compte-rendu de l’ouvrage de Sophie Houdart (L’universel à vue d’œil. 2013. Paris. Editions Pétra. Collection « Anthropologiques », 280 p.), Revue d’Anthropologie des Connaissances, Vol 7, n° 4, pp. 1003-1005.

2013, Compte-rendu de l’ouvrage de Geneviève Bédoucha (Les liens de l’eau. En Brenne, une société autour de ses étangs. 2012. Paris, Versailles, Ed. MSH/Quae, 688 p.), L’Homme, 3, n° 207-208, pp. 401-402.

2013, Compte rendu de l’ouvrage de Christophe Traïni (La Cause animale (1820-1980). Essai de sociologie historique. 2011. Paris. PUF, 233 p.), Ethnologie Française, XLIII, 2, pp. 347-349.

2011, Compte rendu de l’ouvrage dirigé par Stéphane Frioux & Emilie-Anne Pépy (L’animal sauvage entre nuisance et patrimoine. France XVI-XXIe siècle, 2009, ENS, 187 p.), Ethnologie Française, XLI, 3, pp. 560-562.

2009, Compte-rendu de l’ouvrage dirigé par Maria Couroucli & Tiphaine Barthélémy (Ethnographes et voyageurs. Les défis de l’écriture, 2008, CTHS, 279 p.), L’Homme, 192, pp. 124-126.

2009, Compte-rendu de l’ouvrage de Sophie Laligant (Un point de non retour. Anthropologie sociale d’une communauté rurale et littorale bretonne, 2007, PUR, 394 p.), Natures Sciences et Sociétés, 17, pp. 454-456.

2009, Compte-rendu de l’ouvrage de Véronique Van Tilbeurg (La mer d’Iroise. Négociations sur le principe de protection, 2007, PUR, 221 p.), Ethnologie Française, XXXIX, 1, p. 157-159.

2007, Compte-rendu de l’ouvrage de Ray Pahl & Liz Spencer, (Rethinking Friendship : Hidden Solidarities Today, 2006, Princeton University Press, 308 p.), Ethnologie Française, XXXVII, 2, pp. 363-365.

2007, Compte-rendu de l’ouvrage de Josiane Massard-Vincent (Le temps du pub. Territoires du boire en Angleterre, 2006, Aux lieux d’être, 112 p.), Revue en ligne Ethnographiques.org (www.ehnographiques.org/2007....)

2006, Compte-rendu de l’ouvrage de Reynald Abad (La conjuration contre les carpes. Enquête sur les origines du décret de dessèchement des étangs du 14 frimaire an II, 2006, Fayard, 200 p.), Annales. Histoire, Sciences sociales, septembre-octobre, n° 5, pp. 1235-1237.